Apprendre à apprendre en équipe … à l’ère du numérique

8h00 : des futurs développeurs web sont réunis dans une salle de formation à Cavaillon. Ils se sont engagés dans une formation pour développer de nouvelles compétences en codage.

Pour la plupart, la journée sonne comme un retour à « l’école », même si la majorité des participants est familière des sites de formations en ligne comme openclassroom.

Le programme de la journée s’organise autour de la compétence clef apprendre à apprendre, perçue par le groupe comme une notion vague, difficile à appréhender.

Pour l’ANPEP Grande Ecole du Numérique en charge du programme de formation “Développeurs PHP”, l’objectif est d’accompagner les participants à adopter de nouvelles méthodes pour mieux apprendre.  

Pour l’agence Grain’s, l’enjeu est de préparer ces futurs collaborateurs à évoluer dans des environnements qui nécessiteront de nouvelles aptitudes et de nouveaux comportements d’apprentissage. Aussi, au cours de la journée, les participants ont commencé à travailler ensemble, à penser à leur organisation personnelle et familiale tout au long du programme et à utiliser un outil collaboratif numérique trés utilisé dans l’univers des développeurs.

En fin de journée, Séverine CHARLON de l’agence Grain’s a demandé aux participants de consolider leurs apprentissages (acte d’extraire de l’information). Dans le groupe, certains participants ont exprimé l’idée d’être rassurés de ne plus être seuls pour apprendre. Pour d’autres, l’acte d’apprendre s’est révélé comme une activité collaborative qui peut s’organiser en réseau et en équipe.

L’objectif de la journée était atteint.    

Formations en situation de travail : les clefs pour apprendre en équipe !

Pour de nombreuses directions RH et services Formation, la rentrée 2019 sera consacrée à la formation en situation de travail et particulièrement à son intégration dans les plans de formation 2020.

Comme cette nouvelle modalité pédagogique est aujourd’hui reconnue par les OPCO, elle devient intéressante pour les entreprises car elle est financée sur les fonds de la formation professionnelle.

Pour les DRH, la FEST est une nouvelle modalité pédagogique, à exploiter dans le plan de développement de compétences, pour certains modules nécessitant une mesure réelle des acquis en situation de travail, des données objectives de la maîtrise de la compétence visée.

Pour les professionnels de la formation, ce nouveau format d’apprentissage qualifié « en situation de travail » nécessite une nouvelle ingénierie pédagogique des parcours et une approche tutorale de l’apprentissage.

En quoi une FEST est-elle différente d’une action de formation classique ?

Classiquement, une action de formation est composée d’objectifs pédagogiques et d’un programme. La formation s’organise autour d’une thématique et d’activités pédagogiques proposées par le formateur aux participants.

Dans une FEST, le participant ou les participants acquièrent des savoirs-faires sur le lieu et sur le temps de travail. L’action de formation est structurée autour d’objectifs professionnels et de situations de travail, qui ont été déterminés après un temps de préparation et d’évaluation des acquis en situation.

On résume souvent la FEST à la mise en situation et la réflexivité :

– Un ou plusieurs objectifs professionnels sont expressément visés, les situations pour y parvenir sont identifiées et agencées en parcours. L’apprenant est accompagné dans sa réflexion sur son activité.

– L’apprenant est accompagné dans sa réflexion sur son activité.

Dans le cadre de la FEST, tout le parcours est observable en situation de travail, de son ingénierie à son évaluation, aussi bien par l’apprenant que par le tuteur.

Une Fest peut aussi se dérouler en groupe et dans un contexte de situation de travail collectif. (voir exemple ci-après).

Avant toute chose, la FEST est cumulable avec une action de formation classique et/ou un parcours E-Learning. La FEST ne signifie pas « apprentissage informel » mais peut être organisée avec une autonomie avec des modules E-learning. L’apprentissage informel d’un collaborateur (exemple découverte d’un outil numérique et souhaitant le diffuser en interne) peut donner lieu à la mise en place d’une FEST.  

La FEST fait d’une tâche ou d’un projet, le « matériau » des apprentissages, ce qui conduit l’organisation à développer une nouvelle culture apprenante centrée sur l’efficience de son dispositif.

L’agence Grain’s est spécialisée dans les apprentissages en situation de travail. Tous les ateliers sont créés et organisés à partir d’objectifs professionnels et dans un contexte précis.

Formation en situation de travail et en équipe : l’exemple de la Fondation de France

Prenons l’exemple récent d’une problématique posée par la Fondation de France sur la nécessité de développer en interne une posture pédagogique pour certains salariés en charge d’un projet de transformation numérique.

L’objectif général : accompagner un groupe de chefs de projets dans la mise en place d’un nouvel outil numérique.

L’agence a été contactée pour réfléchir sur le mode opératoire pour accompagner le groupe projet à la fois dans la transition numérique et dans le développement de compétences d’animation d’ateliers pour la prise en main de l’outil.

Profils du groupe projet : certains salariés disposaient d’une expérience de formateur interne, d’autres aucune expérience. La majorité du groupe ne disposait pas de compétence en ingénierie de formation.

Rôle de l’agence : ingénierie de formation et accompagnement tutoral sur la conception des scénarios pédagogiques des ateliers.

Modalités du parcours proposé : 2 ateliers de 3h00 pour concevoir des supports numériques et 1 atelier de 7h00 avec le groupe projet pour élaborer les différents scénarios pédagogiques des ateliers de transformation numérique.

Au cours de chaque séance, l’agence a proposé aux participants de réaliser une tâche en lien avec le projet : conception d’une vidéo pédagogique, conception d’une infographie, élaboration d’un scénario des ateliers.

Toutes les tâches ont été réalisées en collectif, soit en binôme ou en petits groupes de travail de 4 personnes.

L’intérêt de cette démarche consiste à développer des situations d’apprentissage dans le cadre d’un projet piloté par une équipe pluridisciplinaire.

A chaque séance, une évaluation a été réalisée au début pour permettre aux participants d’évaluer leurs connaissances sur le domaine professionnel traité. En fin de séance, un échange est réalisé sur le travail accompli et sur ce qui reste à finaliser.(exemple : finalisation d’une infographie).

En fin de parcours, une auto-évaluation a été proposée aux participants pour leur permettre de prendre conscience de leur développement de compétences. Pour l‘agence, la FEST n’est une nouvelle modalité pédagogique mais une réelle opportunité d’apprendre sur le lieu de travail, soit individuellement, soit en équipe. Elle conduit également à envisager de nouvelles méthodes de gestion de projet en associant des phases d’apprentissage pour accompagner les équipes dans leurs objectifs. En réalité, cette approche peut être définie comme agile…