Le sourire, la gratitude et l’apprentissage

Le sourire illumine le visage, mais pas seulement : il est bon pour la santé et excellent pour l’humeur.

Ce sésame, qui facilite les relations humaines, est aussi un formidable atout pour capter l’attention des participants dans une réunion ou une formation.
Selon des spécialistes du cerveau, le sourire faciliterait la mémorisation des informations- même si l’expression du sourire n’est entrevu que brièvement . La raison ? Le sourire active une zone du cerveau qui déclenche des émotions.

L’agence Grain’s a créé un distributeur de sourires à utiliser en début de réunion ou de formation.

distributeur de sourires

Le sourire et l’apprentissage

Le cerveau est responsable des émotions et des sentiments. Les neuroscientifiques ont démontré qu’on apprend mieux quand on est joyeux et détendu. Les émotions agréables rendent le processus de connexions neuronales plus efficace.

De plus, une récente étude menée par des chercheurs de l’inserm ont démontré que “les émotions sont des états d’esprit construits et l’expérience d’une émotion est une action de catégorisation guidée par des connaissances sur cette émotion”.

En d’autres termes, le sourire est un comportement qui s’apprend…

La gratitude, un outil pour innover en formation

La science moderne démontre que le cerveau humain renferme une structure neuronale nommée faisceau de la récompense, fonctionnant ainsi : lorsqu’un sujet reçoit une gratification, celle-ci met en jeu le faisceau de la récompense qui déclenche chez lui un état de plaisir mais aussi, et surtout, le pousse à reproduire l’expérience gratifiante afin de retrouver la sensation de plaisir éprouvée.

Une personne qui nous sourit, nous envoie un message de gratitude. En réponse, nous lui sourions…pour retrouver la même émotion.

La gratitude a été reconnue comme une innovation pédagogique dans un rapport de The open University…en 2020. Plusieurs expériences scientifiques réalisées avec des étudiants ont démontré l’impact de la gratitude dans l’apprentissage.

A l’ère du tout numérique, Simone de Beauvoir nous rappelle une chose essentielle “L’individu ne reçoit une dimension humaine que par la reconnaissance d’autrui.”