S’initier à l’esprit critique en Bandes dessinées

Qu’est-ce que l’esprit critique ?

Définir l’esprit critique est un exercice complexe. Au XXIème, l’esprit critique devient une alternative à la pensée techno-centrée de la modernité. Avec la montée en puissance des usages numériques dans la vie quotidienne, les regards sur la modernité changent.

Être moderne, est-ce être connecté ? Est-ce placer la technologie numérique dans tous les processus de travail ?

Avec les logiques éditoriales algorithmiques, savons-nous comment nos idées se façonnent ? Savons-nous également détecter nos propres automatismes de raisonnement ?

Ce carnet a l’ambition de répondre à ces questions. Il a l’objectif de concentrer votre attention sur cet unique objet afin de vous guider dans le développement d’une méta compétence, considérée comme un nouveau prérequis dans notre manière de fabriquer nos connaissances et nos idées.

Ce carnet comprend une série d’activités cognitives destinées à vous initier à de nouvelles formes de raisonnement. Chaque exercice nécessite un temps d’analyse et un effort de concentration.

L’esprit critique ne s’enseigne pas, il se pratique. Apprendre à raisonner est aussi important qu’apprendre à lire, écrire ou compter.

L’esprit critique en bandes dessinées pour les adolescents et les adultes

Le carnet d’esprit critique est créé par deux autrices Séverine CHARLON, fondatrice de l’agence Grain’s et Anahy Simon, illustratrice.

Le carnet d’esprit critique comprend  8 bandes dessinées, des contenus théoriques et des exercices sur l’esprit critique.

80 pages en couleur et en Noir et Blanc comprenant des histoires, des activités pédagogiques et des contenus sur chaque chapitre.

bandes dessinées sur l'esprit critique

L’agence Grain’s vous propose d’explorer l’esprit critique

Nous vous proposons de consulter le premier chapitre sur Calaméo.

Définir l’esprit critique est un exercice complexe. Dans ce chapitre, une 1ère bande dessinée raconte l’histoire de 3 jeunes spécialistes dans leurs domaines (philosophie, la sociologie et les sciences cognitives). Chacun a sa propre définition de l’esprit critique.

Développer une culture numérique et un esprit critique chez les grands et les petits

Carnet d'esprit critique de l'agence Grain's
Carnet d’esprit critique

Depuis les années 2000, la pratique numérique s’est développée, les usages se sont démocratisés. Avec les réseaux sociaux ou la navigation sur Internet, nous passons de plus en plus de temps sur ces plateformes, conçues pour capter notre attention.

Sans réellement nous en rendre compte, nous dépendons de logiques algorithmiques éditoriales. Nous évoluons dans des bulles épistémiques qui contribuent à façonner nos croyances ou nos comportements collectifs, particulièrement sur les réseaux sociaux.

Plus nous saurons comment fonctionnent ces plateformes numériques et plus nous éduquerons les individus au traitement de l’information et à l’esprit critique.

Aujourd’hui, l’heure n’est plus uniquement à l’apprentissage de la technique, mais à l’analyse critique de ces pratiques professionnelles : usage de la messagerie électronique et des données personnelles, usages des réseaux sociaux et des logiques algorithmiques, traitement de l’information sur le web. 

Pour développer une culture numérique et un esprit critique chez les grands et les petits, plusieurs bonnes pratiques seront proposées dans ce webinaire, à regarder en famille et/ou en équipe.

Réservez vite pour ce webinaire exclusif 🙂

Développer une culture numérique et un esprit critique

Culture numérique et esprit critique

Nous utilisons presque tous le numérique…mais dispose-t-on d’une culture numérique ?

Avec les réseaux sociaux ou la navigation sur Internet, nous passons de plus en plus de temps sur ces plateformes, conçues pour capter notre attention, comme le souligne le dernier rapport remis au Président de la république « Les lumières à l’ère du numérique » de Gérard Bronner, sociologue.

Sans réellement nous en rendre compte, nous dépendons de logiques algorithmiques éditoriales. Nous évoluons dans des bulles épistémiques qui contribuent à façonner nos croyances ou nos comportements collectifs, particulièrement sur les réseaux sociaux.

Plus nous saurons comment fonctionnent ces plateformes numériques et plus nous éduquerons les individus au traitement de l’information et à l’esprit critique. Plus nous serons en mesure de les maitriser et de lutter contre certains automatismes de pensée, comme celui de considérer un post sur un réseau social comme une connaissance vraie.

Constat de l’agence Grain’s, activateur sur la transition numérique

Séverine CHARLON avatar

Depuis les années 2000, Séverine CHARLON fondatrice de l’agence Grain’s accompagne les TPE et des novices du numérique à acquérir une culture et des usages numériques. 

Avec la montée en puissance des réseaux sociaux, les entreprises et les collectivités ont été envahies de messages martelant la nécessité d’investir du temps et de l’argent sur ces plateformes. La pratique s’est développée, les usages se sont démocratisés. Aujourd’hui, l’heure n’est plus uniquement à l’apprentissage de la technique, mais à l’analyse critique de ces pratiques professionnelles : usage de la messagerie électronique et des données personnelles, usages des réseaux sociaux et des logiques algorithmiques, traitement de l’information sur le web. 

C’est en observant et en accompagnant des novices et des professionnels, que nous avons souhaité développer des ateliers et des jeux dédiés à la culture numérique. Nous vous les présentons ci-après. 

Atelier CULTURE, COMPETENCE ET CITOYENNETE NUMERIQUES AU QUOTIDIEN

La digitalisation des environnements de travail conduisent les salariés à manipuler des logiciels sophistiqués, à développer un savoir-faire social en ligne ou à travailler de plus en plus avec des équipes à distance.

L’objectif de cet atelier consiste à développer une culture, des compétences et une citoyenneté numériques.

Durée : 7h00

En présentiel ou en distanciel

42 podcasts et jeu de 7 familles connectés pour novices du numérique

Box pédagogique pour novices du numérique

La box pédagogique s’adresse à des novices du numérique : 42 podcasts et un jeu de 7 familles sur papier connecté pour apprendre les TIC et développer des compétences numériques (navigation sur le web, télétravail, communication par messagerie, sécurité, déconnexion, numérique responsable, boite à outils numérique).

L’histoire de Sophie et du droit à la déconnexion

Sophie et le droit de déconnexion

Depuis quelques années, les smartphones prennent de plus en plus de place dans le quotidien des enfants.

L’exposition des enfants de moins de 3 ans aux écrans est de plus en plus précoce et de plus en plus répétée, selon une étude de l’Inserm. Dès l’âge de 2 ans, voire de 12 mois, de plus en plus de nourrissons sont biberonnés aux écrans. D’après une étude de l’Inserm/Ined, 20% « jouent » avec une tablette ou un smartphone au moins une fois par semaine. De mauvaises habitudes, nuisibles à la santé, selon des pédopsychiatres qui préconisent de ne pas exposer un enfant de moins de 3 ans aux écrans. Mais comment aider les enfants à « déconnecter » alors qu’il a déjà pris l’habitude de jouer depuis le plus jeune âge derrière un clavier ?

Acculturer au droit à la déconnexion est devenu nécessaire pour sensibiliser les enfants aux impacts physiques liés à une connexion intensive, notamment le développement de la myopie ou l’apparition d’une voûte au niveau du cou.

L’agence Grain’s anime des ateliers pratiques pour Novices du numérique en partenariat avec l’ANPEP à Apt ou en France avec le CNFPT.

Playlist : Lutter contre l’illettrisme numérique

Selon l’Insee, il existe toujours de nombreuses personnes qui ne sont pas équipées ou n’ont pas les compétences nécessaires pour être à l’aise devant un clavier et un écran. A l’ère du numérique et des nombreuses publications sur l’intelligence artificielle…presque une personne sur 7 (15%) « n’a pas utilisé internet au cours d’une année ».

En 2019, l’illectronisme concernait encore 17% de la population. Si l’on rajoute les 2% de Français qui ne sont dotés d’aucune des compétences de base numérique : la recherche d’information, la communication, l’utilisation de logiciels et la résolution de problèmes. En clair, un Français sur six est frappé d’illettrisme numérique.

L’agence Grain’s intervient en partenariat avec l’ANPEP à Apt sur des ateliers pratiques sur les compétences numériques : messagerie électronique, recherche qualifiée sur le web, RGPD et self data, communication numérique et visioconférence, télétravail et collaboration à distance.

Playlist Illettrisme numérique

Pour acculturer vos collaborateurs au numérique, l’agence propose également un atelier sur les fondamentaux du web.

Ne pas avoir honte de parler d’illettrisme numérique…

Généralement, on peut mesurer la défiance du numérique aux nombres d’objections : manque d’humain, piratage de données, fake news, Facebook, surveillance etc. Dans certains cas, cette défiance conduit à un refus d’apprendre et peut engendrer un déficit de compétences clefs ou de savoirs de base comme l’utilisation des moteurs de recherches ou des messageries internet. Ces incapacités sont définies comme étant une forme d’illettrisme sur le plan numérique.

Le coin numérique

L’illettrisme numérique (illectronisme) est la difficulté, voire l’incapacité, que rencontre une personne à utiliser les appareils numériques et les outils informatiques en raison d’un manque ou d’une absence totale de connaissances à propos de leur fonctionnement.

En 2019, cet illettrisme concernait 2% de Français qui ne sont dotés d’aucune des compétences de base numérique. (source : article des Echos 30/10/2019)

Aujourd’hui, non seulement nous devons maîtriser des équipements numériques (ordinateur, smartphone, écrans digitaux) mais aussi de nouveaux codes culturels et un nouveau rapport au temps et à l’espace (messagerie instantanée, « adresse » email, télétravail…).

Au cours des vingt dernières années, les entreprises ont tenté de développer des stratégies appelées « transition ou transformation numérique » à travers des actions de formation sur les Technologies de l’Information et de la Communication (intitulées encore NTIC dans certaines organisations). Malheureusement, ces plans d’accompagnement au changement omettent d’apprendre comment ces outils ont impacté notre propre culture (relation au travail, rôle du citoyen, relation aux institutions, modes de consommation, nouveaux langages etc.). 

Plus largement, cette inhabilité atteste une incapacité à s’adapter à notre société devenue numérique. Sans cette acculturation numérique, le collaborateur rencontre des difficultés à évoluer au sein de sa société (employabilité). Il subit sans vouloir comprendre, les signaux faibles et forts liés à son activité professionnelle (évolution permanente des routines de travail ou des changements organisationnels). Sans cette maîtrise de la littératie numérique, les individus cultivent des stéréotypes et des théories du complot : je ne veux pas être surveillé, je ne veux pas être piraté, les robots vont nous diriger etc…

Pour l’agence Grain’s créateur de connaissances, s’acculturer au numérique dans sa vie professionnelle et dans sa vie personnelle n’est plus une option mais une nécessité pour mieux comprendre comment sa propre culture évolue.

Selon notre expérience,  l’acculturation passe par une prise de conscience des enjeux du numérique liés à la citoyenneté et à l’employabilité. En 2020, le développement de la culture numérique doit devenir une priorité partagée au sein des organisations.

A l’ère du numérique, l’individu reste responsable de sa propre évolution.

*Pour accompagner les organisations et leurs collaborateurs à acquérir une culture, des compétences et une citoyenneté numérique, l’agence Grain’s Créateur de connaissances propose un atelier intéractif et opérationnel.