AFEST certifiante dans un atelier d’insertion

Une formation en situation de travail et une certification des compétences numériques

Chantier d'insertion

Dernier comité de pilotage jeudi 4 novembre à 14h30….

Fin d’une étude de faisabilité pour la mise en place de l’AFEST et de la certification PCIE avec l’atelier d’insertion Artothèque Sud.

Un projet qui a démarré en janvier 2021 pour s’achever le 4 novembre avec toutes les parties prenantes au projet : Artothèque Sud – DREETS – Ville de Nîmes – Département du Gard – Uniformation.

=>Mettre en place une AFEST avec une démarche de certification n’est pas un projet facile…

Pour l’atelier d’insertion Artothèque sud, cette étude a nécessité un investissement de toute l’équipe d’encadrement technique et de l’accompagnement socio-professionnel.

Résultat : Une reconnaissance des compétences numériques et transversales développées tout au long du contrat comme le graphisme, la conception de vidéos, la messagerie électronique et le travail à distance collaboratif.

Les facteurs de réussite pour la mise en place d’une certification des compétences transversales

Mettre en place une formation certifiante dans un chantier d’insertion ne se fait pas en quelques jours. Cette démarche demande plusieurs étapes avant le déploiement de la certification des salariés en CDDI, notamment sur la plus value des compétences transversales.

L’étude de l’atelier d’insertion Artothèque Sud a démarré en janvier 2021 et s’est achevé le 4 novembre de cette année.

Nous avons d’abord mené un diagnostic organisationnel et fonctionnel pour apprendre à mieux cerner la structure et identifier les compétences développées sur le poste de travail. Ce travail a permis la rédaction d’un référentiel de compétences et de faire apparaître la nécessité de s’appuyer sur les compétences numériques pratiquées par le salarié en situation de travail. Ces compétences ont ensuite été rapprochées du marché du travail dans le Gard.

Ensuite des scénarios ont été proposés à l’équipe et aux parties prenantes. Un dialogue s’est engagé pour analyser le scénario le plus adapté à l’activité et à la réinsertion professionnelle. Et la vision « métier » n’était pas forcément pertinente à envisager. C’est donc le scénario de la certification PCIE qui a été validé par l’équipe de l’atelier d’insertion.

Les certificats PCIE ont un avantage de reconnaître des compétences numériques de base comme l’usage de la messagerie électronique. Quand un salarié passe une certification PCIE, il détient une carte accessible à vie. Cette carte lui permet ensuite de valider d’autres compétences numériques tout au long de son parcours professionnel.

Ensuite plusieurs ateliers et rendez-vous ont été menés pour accompagner l’équipe à mettre en place un nouveau fonctionnement interne et des outils pédagogiques.

L’étude de faisabilité s’est achevée par un plan d’action pour envisager la consolidation des premiers parcours de formation en situation de travail engagés avec les nouveaux salariés.

Pour l’agence Grain’s, l’étude est terminée. Pour l’atelier d’insertion, le processus ne fait que commencer.

Apprendre à devenir une structure apprenante en 2021

L’agence Grain’s démarre deux études de faisabilité pour deux chantiers d’insertion situés à Nîmes. Ces deux structures ont la vocation de réinsérer des personnes, dans l’emploi ou la formation, quand les salariés quittent le chantier.

Pour l’agence, le secteur de l’insertion par l’activité économique n’est pas nouveau.

En 2019, nous avions accompagné un chantier d’insertion situé sur le secteur de Pertuis (84) à structurer son activité pédagogique et son organisme de formation. Avec Tatienne Laplanche, nous avions également travaillé sur les outils d’accompagnement en élaborant un carnet de bord, pour les salariés du chantier, inscrits dans un parcours de formation CQP salarié polyvalent, en situation de travail.

carnet de bord ludopédagogique
Carnet de bord à destination de salariés dans un chantier d’insertion

Des situations apprenantes à construire sur les postes de travail

Il y a quelques années, la formation certifiante sur le poste de travail n’était pas un sujet abordé dans les organisations. On peut dire que la réforme de la formation professionnelle en 2018 aura donné une légitimité à apprendre en situation de travail, avec l’obtention de certifications professionnelles.

L’univers de l’IAE est un monde professionnel à part mais qui a su exploiter de nouveaux dispositifs de type AFEST comme les CQP du réseau Chantier Ecole.

Pour l’agence Grain’s, l’objectif des études en cours est d’identifier les liens possibles entre les situations apprenantes du chantier d’insertion et les certifications professionnelles pouvant être délivrées aux salariés durant leur contrat de travail. Les résultats des études nous le diront prochainement.