Jeu de 7 familles Novices du numérique (DIY)

52 cartes pour découvrir des astuces numériques et jouer aux cartes.

L’agence Grain’s est trés heureuse de vous annoncer le lancement de son nouveau jeu de 7 familles à destination de novices du numérique.

Jeu de 7 familles, sa boite et son porte carte à imprimer

Un jeu sur les usages du numérique également pour toute la famille

Le jeu permet un échange ludique et bienveillant sur les usages du numérique au quotidien et pour toute la famille. Pour tous de 7 à 107 ans !

Les cartes sont conçues par des professionnels du numérique.

Les cartes I Grain’s peuvent s’utiliser dans de multiples opportunités, par exemple, lors d’un atelier à destination des enfants sur les usages d’internet, pour des formations internes et à distance pour des collaborateurs débutants sur le numérique, sans oublier des rencontres intergénérationnelles.

Un jeu à fabriquer soi-même comprenant

  • 7 familles : Navigation numérique, télétravail, communication numérique, sécurité numérique, boite à outils numérique, numérique responsable
  • 52 cartes pour éclairer sur le fonctionnement d’internet et les usages du web
  • Un gabarit de boîte à imprimer et à fabriquer.
  • Un porte carte ludique pour poser la carte devant son ordinateur

L’agence poursuit son engagement pour démocratiser le télétravail

L’agence Grain’s

Depuis le 17 mars 2020, l’agence a adapté son offre de formations pour proposer de nouvelles classes virtuelles à des professionnels issus de tous les secteurs.

Récap Avril 2020

En 2 mois de confinement, l’agence a formé

  • Près de 1500 formateurs sur l’animation de classes virtuelles
  • Plusieurs professionnels sur l’usage d’outils de visioconférence (Adobe connect, Webex etc.)
  • Des agents de collectivités sur les usages numériques au travail (ex : TEAMS)

Si le télétravail devient une norme, n’oublions pas les potentiels télétravailleurs. 

Il y a certainement un pendant à cette crise, obligeant les organisations à “changer leurs logiciels” sur de nombreux sujets, comme les espaces de travail ou la capacité à télétravailler.

Sauf que dans l’après, n’oublions pas les potentiels télétravailleurs, sous-estimés parce que leur métier n’est pas considéré comme “télétravaillable”.

Vis à vis de ces métiers, il est nécessaire de changer de regard, de considérer que le télétravail démarre par une adresse email professionnelle. Et pour beaucoup, ils en sont dépourvus.

Nous ne sortirons pas vivants de cette future crise économique sans une transformation profonde du capital humain qui compose nos organisations de travail. 

Le premier pas est de donner la capacité à tous d’utiliser les technologies de base de l’entreprise ou de la collectivité : messagerie électronique, partage de documents, formation à distance etc…

Confinement et transition numérique

Journal d’une formatrice confinée et d’apprentis technophiles du numérique

Quand l’annonce du confinement a été prononcée, la question s’est posée du maintien des formations à destination des groupes en situation d’illettrisme numérique. Au cours de la journée du 16 mars, plusieurs formateurs et formatrices ont travaillé pour élaborer de nouveaux parcours accessibles aux stagiaires inscrits dans une formation dédiée à la maitrise des TIC.

Mardi 31 mars s’achevait en distanciel une formation (normalement prévue en présentiel) avec un groupe d’apprenants assidus, connectés et producteurs de ressources numériques.

Je garderai en mémoire le déroulé d’une dernière journée de formation, réalisée avec ce groupe qui débutait leur parcours, ne sachant pas vraiment ce qu’il deviendrait en fin de formation…

La classe virtuelle a démarré à 8h00. Les apprenants rejoignent sans hésitation et sans difficulté la salle de visioconférence créée avec l’outil Whereby. Certains savent se connecter avec leurs ordinateurs et d’autres avec des smartphones. Michel, un des stagiaires m’explique qu’il a trouvé la solution par lui-même pour résoudre son problème de caméra.  

Nous avons démarré par des consignes et des tutoriels publiés dans un support collaboratif avec l’outil Padlet. Les stagiaires travaillent en autonomie sur la création d’un formulaire de 9h30 à 10h30.

De 10h30 à 12h00 : Une deuxième classe virtuelle est organisée sur les agendas partagés. L’objectif est de les familiariser avec l’usage de plannings dématérialisés.  

A 13h00, des stagiaires discutent seuls dans la salle virtuelle. La formation reprend. Je souris car ils sont devenus autonomes dans l’usage de la solution de visioconférence. 

13h00 à 14h00 : Un exercice est demandé : Créer leur planning de formation à l’aide d’un agenda numérique, soit avec outlook, soit avec google agenda.

14h00 : Une 3ème classe virtuelle est proposée pour apprendre à créer de courtes vidéos avec Adobe Spark. Nadia réalise son premier cv vidéo. David, michel réalisent une vidéo souvenir sur leur formation. Laetitia crée une vidéo pour présenter ses prestations en œnologie.

17hO0 : La formation se termine par un bilan. Chacun s’exprime avec ses propres mots sur ce qu’ils auront appris, sur ce qu’ils savent aujourd’hui faire en mode télétravail.

Pour moi, le confinement aura été un accélérateur dans l’acquisition de compétences numériques et dans la capacité de «télétravailler». Hier, ils étaient des novices du numérique. En quelques semaines, certains sont devenus des technophilesd’autres des apprentis du numérique capables d’agir en situation et par eux-mêmes. 

Journal de confinement en mode classe virtuelle

☑️ Journal de formation avec des Novices du numérique en mode classe virtuelle ! Une journée intensive pour réussir à capter l’attention des participants, en apprentissage sur les outils numériques.

1er exercice : Réussir à se connecter à la salle virtuelle, avec des équipements hétérogènes : smartphone, ordinateur fixe ancienne génération, ordinateur en mode sécurité, navigateur web comme internet explorer…

Après ce 1er obstacle, réussir à maintenir une connexion stable malgré les nombreuses sollicitations de la maison : conjoint en télétravail, devoirs des enfants … Expliquer les consignes de la journée et les exercices à réaliser en autonomie.

En fin de matinée, planifier l’après-midi sous forme de RDV individualisés, suffisamment courts pour maintenir une dynamique et suffisamment pertinents pour maintenir l’attention.

Constat : le télétravail impose une capacité à se concentrer et à savoir travailler sur un ordinateur pendant plusieurs heures... Quand le présentiel est transformé en distanciel, avec des contraintes d’heures de présence… c’est là où les choses se gâtent et où il est nécessaire de faire preuve de beaucoup d’imagination.

Fin de journée : épuisée 🙂 😅

L’histoire de Sophie et du droit à la déconnexion

Sophie et le droit de déconnexion

Depuis quelques années, les smartphones prennent de plus en plus de place dans le quotidien des enfants.

L’exposition des enfants de moins de 3 ans aux écrans est de plus en plus précoce et de plus en plus répétée, selon une étude de l’Inserm. Dès l’âge de 2 ans, voire de 12 mois, de plus en plus de nourrissons sont biberonnés aux écrans. D’après une étude de l’Inserm/Ined, 20% “jouent” avec une tablette ou un smartphone au moins une fois par semaine. De mauvaises habitudes, nuisibles à la santé, selon des pédopsychiatres qui préconisent de ne pas exposer un enfant de moins de 3 ans aux écrans. Mais comment aider les enfants à “déconnecter” alors qu’il a déjà pris l’habitude de jouer depuis le plus jeune âge derrière un clavier ?

Acculturer au droit à la déconnexion est devenu nécessaire pour sensibiliser les enfants aux impacts physiques liés à une connexion intensive, notamment le développement de la myopie ou l’apparition d’une voûte au niveau du cou.

L’agence Grain’s anime des ateliers pratiques pour Novices du numérique en partenariat avec l’ANPEP à Apt ou en France avec le CNFPT.

Récap Février 2020 : On vous dit tout !

Au cours du mois de Février, l’agence est intervenue sur des ateliers dédiés au numérique et à l’acquisition de compétences numériques : Des ateliers pour Novices du numérique et pour des agents du CNFPT souhaitant utiliser des plateformes collaboratives comme Klaxoon.

Création de cartes connectées sur l’illettrisme numérique

En février, l’agence Grains a également accueilli Kevin B., jeune graphiste en formation pour travailler sur la création de cartes connectées sur l’illettrisme numérique. Un projet encore à l’état de prototype…Le travail réalisé en – de 4 jours est une trés grande qualité !

Méthodes agiles et cybersécurité

Au cours de ce mois, Séverine CHARLON est également intervenue sur des ateliers “méthodes agiles” à destination de développeurs web, en formation à l’ANPEP. Dans cette formation, les développeurs ont pu mettre en application la méthode SCRUM dans le cadre d’un projet sur la cybersécurité.

France Numérique publie nos vidéos sur l’illettrisme numérique

5 de nos vidéos d’animation pour comprendre les bénéfices du numérique au quotidien ont été publiées sur le site de France numérique.

Source : France Numérique

Cette spécialiste de la transformation numérique des organisations considère que toute entreprise est une entité apprenante et qu’il importe de former les collaborateurs des sociétés en situation de travail.”

Merci à Jean-Luc Raymond  de cette sympathique publication 🙂